• L’ hydrogénérateur, naviguer autrement et rester branché

    Watt & sea

    Conçu par le skippeur Yannick Bestaven, l'hydrogénérateur se présente comme un moteur électrique inversé. Si le Watt & sea ressemble aux moteurs électrique, il n'utilise pas d'énergie, il en produit. 150 W partir de 7 Nds, il est à sont maximum à 12 Nds. Certe ces sont des vitesse de classe IMACA et nos voile-avrions sont très loin de ces performance.

    Mais laissons nous gagner par un projet fou (que je vais m'empresser de proposer un Yannick Bestaven) : Un Watt & sea qui cherge une batterie pendant les navigation et qui restitu son energie lors que le Voile-avirons a besoin d'utilider un moteur.

    Si vous souhaitez encoureger un tel projet, n'hésitez pas à voter pour le soutenir, nous aurons plus de poids en le proposant à Yannick e à ses équipes et partenaires.

    Pierre G

    http://www.wattandsea.com


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    CROCNAUTE Profil de CROCNAUTE
    Vendredi 25 Juin 2010 à 03:12
    pour aider dans les côtes, comme les velos électriques...
    On peut même lui ajouter un petit panneau solaire.
    La vraie question, c'est l'autonomie. Sachant qu'un voilier marchant 6 à 8 noeuds profite d'un vent satisfaisant, le moteur n'est pas nécessaire.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :