• Pirmil par 30 Nds de vent voile aviron Phare du bour du monde

    Pour tout vous dire : J'ai loPirmil le canot voile-aviron à deux lignes de nagengtemps cherché un bateau qui m'offre la possibilité de "régater", de pécher, de flâner tout en m'apportant le plaisir des yeux. Un jour, alors que j'étais en cata "à douf" sur une coque, j'ai croisé un vieux gréement qui marchait fort en Baie de Bourgneuf. Je me suis approché et j'ai découvert le PIRMIL.



    Le Pirmil ou le couteau Suisse des Vélirameurs :

    Ce petit Voile-Aviron de 4,80 m de long (6,30 avec le boutPirmil le voile aviron à tout faire-dehors) est sans doute né il y a une centaine d'année (voir photo de 1906). L'architecte initial reste inconnu et s'est sans doute l'expérience et les modifications successives des marins qui ont donné cette très belle et efficace carène. Ce canot Bas-Indrais, nom d'une petite ville sur les bords de Loire près de Nantes (Basse-Indre) était utilisé à la fois pour la pêche et pour la régate. Ce superbe petit sloop au tiers tient son nom d'un des bras nantais de la Loire. Disparu dans le vase de la Loire, le Pirmil a été renouvelé par Canotage de France (chantier basé à Réze entre 1997 et 2007). Ce chantier a modernisé en les équipements dotant d'une coque en polyester, d'un lest variable par des ballastes et l'a aussi rendu insubmercible. Cette renaissance a pris forme, pour le concours de plan voile-aviron du Chasse-Marée en 1989 (sous le crayon d'André Connan et de François Lelièvre). Rappelons aussi que François Lelièvre a donné naissance et industrialisé de très nombreux autres Voile-Avirons dont le Seil.


    Pirmil le voile aviron pour le Raid NautiqueUne fédération et de nombreuses associations existent et peuvent aussi vous aider dans votre approche du Canotage en voile avirons (nous ouvrions une rubrique liens VA prochainement).

    SI vous êtes proprietaire d'un Pirmil ou que vous souhaitez en savoir plus, ou que vous souhaitez vendre un Pirmil d'occasion n'hésitez pas à me contacter pierre (at) naviguerautrement.org

    votre commentaire
  • Je commence cette série d’articles par ce qui est le plus subjectif : l’esthétique du Pirmil. J'aime son élégance qui lui donne un look de sloop classique avec sa très grande surface de voilure, son bout dehors de 1 m 50 et une vergue très « plongeante » tel le pic d’un gréement houari (et pourtant il a une voile au tiers !) ainsi qu’une ligne fine et une poupe en cœur. Pourtant il a des origines plus pragmatiques et il faut aussi lui reconnaitre un côté canot « breton » simple et rustique qui le rapproche des bateaux de travail.

     

    Son histoire montre que ce bateau de pêche de l’estuaire de la Loire (pêche à la civelle) était initialement un bateau de travail. Cette pêche d’estuaire entraînait aussi une compétition pour servir les clients le plus vite possible. Ainsi la voilure a peu à peu évolué (taille, inclinaison de la vergue, ajout d’un foc et même d’un hunier). Les francs bords ont été abaissés (puis rendus mobiles par Canotage de France dans les années 90). La carène a aussi connu des évolutions progressives pour perdre de l’embonpoint et s’affutée pour ressembler de plus en plus aux bateaux de régate de l’époque (delà à lui trouver de faux airs de plan Fife il n’y a qu’un pas!). Ainsi, les pêcheurs qui s’affrontaient en semaine pour remonter le fleuve ont poursuivi le « combat » en régatant le week-end (dans la tradition des régates de Trentemoult remises au goût du jour par le CNLS). Aujourd’hui, les propriétaires de Pirmil sont plus sages et adoptent une navigation tranquille. Je sais que certains, comme moi, ont aussi ajouté des sangles de rappel et sortent parfois dans des conditions très sportives.

    Pour finir sur l’esthétique du Pirmil, il ne faut pas oublier de parler de l’effet sur le public. Et comme le disent mes enfants, « Papa, on termine la ballade par le Vieux Port histoire de se la jouer ?!» 

    Tout est dit ;-)

     

    A vous de savoir si vous avez le coup de foudre !


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique